Ressources humaines

2016 a été une année de reconstruction et de rebond pour la CCI Paris Île-de-France. Alors que la Chambre devait se contraindre à restructurer ses effectifs, elle a, dans le même temps, lancé des plans d’action destinés à accompagner les collaborateurs dans le développement de leurs compétences et à améliorer leur qualité de vie au travail.

POURSUITE DU PLAN DE TRANSFORMATION

Les diminutions successives de ressources fiscales décidées par l’Etat ont contraint la CCI Paris Île-de-France à accélérer son plan de transformation. Le 7 avril, l’Assemblée générale a pris la décision de supprimer 315 postes, conséquence d’importantes mesures de restructuration : fusion de directions, création de filières d’enseignement et recentrage d’activités. Ces suppressions sont venues s’ajouter aux 700 mesures de départ volontaires décidées en 2015, portant à près de 1 000 le nombre de postes budgétaires fermés. Un processus de reclassement personnalisé des collaborateurs concernés a immédiatement été engagé. Parallèlement, la révision d’un grand nombre de process, la suppression de lignes hiérarchiques et la réorganisation des services et d’activités ont accéléré la transformation de la CCI.

4130 collaborateurs dont 58,55 % de femmes et 41,45 % hommes au 31/12/2016

LA GESTION DES COMPÉTENCES AU CŒUR DE LA POLITIQUE RH

La politique de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) est entrée dans une phase opérationnelle en 2016. La création de fiches de postes génériques et de l’auto-recensement des compétences favorisent une réflexion individuelle des collaborateurs sur leurs compétences en lien avec leur métier. Cette démarche s’est accompagnée d’une refonte partielle de l’entretien professionnel qui sera poursuivie en 2017.

Parallèlement, dans un contexte en pleine mutation, les compétences attendues pour développer les différents métiers de la Chambre ont été identifiées par des groupes de travail auxquels des collaborateurs de tous horizons et de tous niveaux hiérarchiques ont été associés. L’ensemble permet aujourd’hui de s’assurer que la Chambre dispose des compétences nécessaires à son avenir et que les collaborateurs puissent construire leur parcours professionnel en tirant le meilleur parti des opportunités offertes par une institution en forte évolution.

LE COWORKING ET LE TÉLÉTRAVAIL : UN FORT ENJEU À LA CCI PARIS ÎLE-DE-FRANCE

La CCI a décidé d’introduire le télétravail en ouvrant des espaces de coworking dans plusieurs de ses établissements ou en offrant la possibilité à ses agents de travailler à leur domicile.

Fin 2016, la CCI comptait déjà plus de 230 collaborateurs en télétravail, dont 84 % à domicile et 16 % en coworking sur 12 sites de la Chambre.

QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL : LA CCI LANCE SON PREMIER BAROMÈTRE

La Chambre a mis en place à l’automne 2016 un baromètre de qualité de vie au travail. À travers 120 questions, les collaborateurs ont pu exprimer leur ressenti dans les domaines sociaux, organisationnels et managériaux. Ce questionnaire électronique, transmis de manière anonyme et confidentielle, a permis de mesurer le climat social afin d’engager des plans d’actions appropriés. Le baromètre de qualité de vie au travail est également un moyen de faciliter et de nourrir le dialogue social.

L’ACADÉMIE NUMÉRIQUE SAISON 2

S’informer, apprendre, nouer des contacts, partager des savoirs et des compétences, collaborer autrement : le monde connecté facilite notre quotidien dans la vie privée mais aussi professionnelle. Pour permettre au plus grand nombre de ses collaborateurs d’acquérir cette culture 2.0, la CCI Paris Île-de-France a lancé une Académie numérique interne en 2015. Quiz et vidéos permettent à chacun de s’évaluer puis, en approfondissant ses connaissances, de décrocher son passeport numérique. Ce parcours, refondu en 2016, a été complété par des « badges métiers » qui ont pour objectif de faire découvrir les usages du numérique applicables aux métiers de la Chambre selon le principe du « learning by doing ». Un type de contenu qui devrait s’étoffer au fil des années.

POLITIQUE HANDICAP

En 2016, la CCI Paris Île-de-France a renouvelé sa convention avec le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP).

Cette nouvelle convention permettra de financer, à hauteur de 373 000 € sur 3 ans (2017-2019), différents plans d’actions en faveur des travailleurs handicapés.

À ce jour et grâce à l’effort de tous, la CCI atteint un taux d’emploi de travailleurs en situation de handicap de 3,54 % contre 0,28 % en 2009.